Des comportements plus fraternels

En fait, nous ne pouvons ignorer les souffrances liées à la précarité, de migrants qui fuient la guerre ou la misère, les nombreuses catastrophes liées aux problèmes climatiques. Nous pouvons imaginer que notre monde un besoin impérieux de fraternité pour lutter contre les injustices sociales et environnementales.

18 janvier 2020

Dans ce contexte ne pensez vous pas que:

– nous devons aborder ces problèmes lors des réformes comme celle des régimes des retraites que le gouvernement nous impose ?

-notre président et son gouvernement protègent une minorité de privilégiés au prix de mesures injustes contre une majorité de la population ? –

– c’est le cas du projet gouvernemental des retraîtes par points qui va aggraver les inégalités en France à l’exemple de ce même système en application en Allemagne et en Suède ?

– négocier ce régime unique dans un contexte de division sans rapport de force ne permettra pas de véritables modifications ?

à l’inverse, se contenter de refuser ce projet même si c’est au prix de lourds sacrifices ne permet que de défendre ses acquis sociaux sans s’attaquer aux inégalités actuelles ?

-pour parvenir à de véritables résultats contre ces injustices il nous faut aussi pouvoir débatre fraternellement entre personnes et acteurs sociaux d’opinions différentes ?

– ce premier pas avec de meilleures relations à l’autre est nécessaire pour lutter contre nos divisions actuelles et pour transformer nos différences en complémentarités ?

Notre mouvement le pense que cette  fraternité est indispensable pour  permettre aux personnes d’horizons divers ou ayant des engagements dans de multiples syndicats ou  associations d’échanger sur leurs différentes approches pour s’accorder lors de manifestations sociales  comme celles sur la réforme des retraites ?

Et vous ?