Une société de spécialistes

Notre société est complexe du point de vue de ses activités économiques politiques et sociales. Chaque spécialiste de l’un  de ces domaines se sent autorisé à en parler ne laissant au citoyen que la possibilité d’écouter ou de suivre ses discours parfois hermétiques.

La question n’est pas de refuser le travail des spécialistes mais de s’interroger sur les relations qui existent entre eux. Ainsi nous sommes dominés par le monde du fric de la finance et du profit qui n’a de yeux que pour les économistes qui leur permettent de s’enrichir.

Nous avons aussi besoin de spécialistes dans les activités politiques et  sociales mais, difficile de s’y retrouver et surtout de remettre en cause leurs façons d’agir. Il faudrait pour cela remettre en cause le fonctionnement de nos institutions qui permettent à nos dirigeants de s’exprimer pour d’autres qui ne se sentent pas capables de le faire.